Livres

Petites vacheries entre musiciens

cover-binet

Présentation de l’éditeur
Des petites vacheries compilées par Jean-Yves Bosseur et illustrées par Binet ! À travers cette compilation réalisée par Jean-Yves Bosseur, compositeur et musicologue de référence, apparaît un monde plein d’autocritique et d’humour ! Il n’en fallait pas plus pour inspirer les commentaires dessinés de Christian Binet, lui-même compositeur et auteur de Haut de Gamme et d’Un Jour au Concert avec les Bidochon ! Cet ouvrage est réalisé en coédition avec les Éditions Minerve, éditions de référence en terme de musicologie !

 

 

 
Éditions Minerve & Fluide Glacial 2016


» Musique et environnement

couvmusenv7_150

Présentation de l’éditeur
Par-delà toute prise de position idéologique ou politicienne, la réflexion sur l’écologie est devenue de plus en plus présente dans notre société contemporaine, et les musiciens n’ont pas tardé à se sentir fortement concernés, ce qui a suscité, de leur part, des réponses de multiples natures. Certains compositeurs ont cherché à investir des lieux plus ouverts que la traditionnelle salle de concert, tandis que d’autres ont eu recours aux moyens technologiques et médiatiques les plus récents pour capter et diffuser les sons qui nous entourent afin de les reprendre à leur compte ou de dialoguer avec eux, voire les révéler tels quels. La musique ayant de plus en plus tendance à envahir notre quotidien, d’autres encore ont entrepris de créer de nouveaux types d’environnement et de signalétique sonores. Et ces tentatives s’accompagnent fréquemment de confrontations avec différentes disciplines artistiques. L’initiateur d’une telle démarche n’était-il pas Erik Satie avec sa « musique d’ameublement » ? Mais qu’aurait-il pensé du matraquage de la Muzak quelques décennies plus tard ?

Éditions Minerve 2016


» Tom Phillips
Le son dans ma vie
Introduction et entretien avec l’auteur par Jean-Yves Bosseur

phillips

Présentation de l’éditeur
Jusqu’à aujourd’hui, nul peintre n’a couvert un champ de relations avec la musique aussi vaste que Tom Phillips, un des peintres actuellement les plus renommés en Grande-Bretagne et dans les pays anglo-saxons. À l’instar de Paul Klee, on peut distinguer plusieurs modalité d’approche, susceptibles d’intervenir plus ou moins simultanément dans son travail : des œuvres qui témoignent de ses intérêts en tant que mélomane, constituant une sorte de journal visuel de l’écoute attentive de ses musiques de prédilection ou de son attirance pour certains personnages d’opéra ; celles où il rend hommage, par le biais de portraits, à des compositeurs en particulier, dans une suite de collages amorcée en 1973 ; les œuvres où il explore toutes sortes de correspondances structurelles entre certaines formes musicales, telle la fugue, et son propre vocabulaire plastique. De plus, un des domaines où fort peu de peintres ont osé s’aventurer est celui de la partition proprement dite.
Les partitions musicales de Tom Phillips, en tant que compositeur cette fois, où stimulants plastiques et musicaux parviennent enfin à se joindre dans une source unique, permettent notamment d’envisager la problématique de la notation et de la graphie à partir d’une double perspective que peu de musiciens ont eu jusqu’ici la possibilité d’appréhender; bien plus qu’un à-côté de son activité de peintre, sa production musicale instaure une dimension originale de la relation de l’interprète à la partition, dans un sens expérimental.
Ajoutons par ailleurs qu’une de ses toutes dernières réalisations en rapport avec la musique est une pièce de 50 pence en hommage à Benjamin Britten, tirée à plusieurs dizaines de millions d’exemplaires…

Éditions Delatour 2015 – Chez Amazon


» Compositeur parmi les peintres

compo_peintres

Présentation de l’éditeur
Ce livre retrace les principales étapes de mes collaborations avec des artistes plasticiens, depuis le milieu des années 70, chacune donnant donc lieu à un chapitre à part entière : Gaston Planet, Françoise van Kessel, Tom Phillips, Jirí Kolár, François Dilasser, Félix Rozen, Olivier Debré, Bertrand Dorny, Pierre Alechinsky, Roger Druet, Max Schoendorff, Laurence Imbert, Jean-Luc Herman, Pierre Buraglio, Jan Voss, Augusta de Schucani, Yves Picquet, Jean-Louis Espilit, Jacques Clauzel, Jacques Hue.
Les nombreuses illustrations visent avant tout à interroger les principes susceptibles de conduire à des échanges concrets entre un compositeur et des artistes du domaine visuel, sous la forme de « livres-partitions », « partitions-objets », installations…
Outre la description de telles réalisations, il s’agit également pour moi de proposer une réflexion sur des notions qui interviennent, selon des modalités qui leur sont spécifiques, dans les arts sonores aussi bien que visuels : le temps, le rythme, l’énergie, la variation…
Ainsi on trouvera reproduite dans ces pages une conférence que Olivier Debré et moi-même avions partagée au Centre d’Action Culturelle de Saint-Brieuc en 1990, et qui est demeurée inédite.

Éditions Delatour 2013 – Chez Amazon


» La Bretagne et les arts plastiques contemporains
Les lieux d’exposition et de diffusion de l’art

bretagne

Présentation de l’éditeur
Peu de régions ont eu, comme la Bretagne, leur nom associé à l’histoire de l’Art de ces deux derniers siècles. Avec une géographie péninsulaire morcelée par un réseau de rivières des plus dense, avec ses coutumes et sa culture longtemps à l’abri derrière ses frontières océaniques, la Bretagne aurait pu rester à l’écart des grands courants de la création artistique récente. Ce fut pourtant l’inverse qui se produisit, faisant d’elle une terre d’élection de la création contemporaine. On pouvait craindre que Pont-Aven et  » l’Après-Pont-Aven  » aient comme effet d’occulter la créativité à venir. Bien au contraire, les dernières décennies ont confirmé l’extraordinaire vitalité de la création en Bretagne. La présence des artistes, la densité de leur implantation, en est le signe. La permanence et la force de leur activité ont fait naître et vivre un environnement d’ateliers, d’écoles d’artistes, de galeries, de centres d’art, de musées et de manifestations dans le paysage breton, illustrant la profonde diversité à l’oeuvre sur tout le territoire. Car, loin de se contenter de cultiver et d’entretenir ce que l’histoire de l’art récente avait légué, la Bretagne s’est ouverte aux courants de la création contemporaine. Jean-Yves Bosseur nous propose ici une rencontre avec tous ces artistes qui font l’actualité de la création dans les arts plastiques en Bretagne. Un portrait d’une Bretagne artistique enracinée dans ce Finis Terrae de l’Europe, la tête et les sens bien ouverts aux vents de la création de notre époque.

Le Layeur Éditions 2012 – Chez Amazon


» De vive voix
Dialogues sur les musiques contemporaines

vivevoix

Présentation de l’éditeur
Entretiens avec Pierre Boulez, Earle Brown, John Cage, Elliott Carter, Henri Dutilleux, Morton Feldman, Pierre Henry, Mauricio Kagel, Witold Lutoslawski, Bruno Maderna, Krzysztof Penderecki, Henri Pousseur, Pierre Schaeffer, Karlheinz Stockhausen, Toru Takemitsu, Christian Wolff, Iannis Xenakis.
À partir du milieu des années 1960, Jean-Yves Bosseur a eu la chance de rencontrer la plupart des compositeurs qui ont joué un rôle déterminant pour ce qui a été considéré comme l’avant-garde de cette époque.
Sont notamment évoqués l’héritage du sérialisme, la poétique de l’indétermination et de la forme ouverte, les questions posées par les techniques électro-acoustiques, l’avènement du théâtre musical, la validité des systèmes de pensée qui ont prévalu au cours des décennies 1950 et 1960…

Édition Minerve 2010 – Chez Amazon


» Le collage
d’un art à l’autre

collage

Présentation de l’éditeur
D’abord cantonné dans le domaine des arts plastiques, le collage s’est peu à peu étendu aux autres arts. C’est dire que limiter sa définition à une simple technique — la fixation sur un support de matériaux hétérogènes — ne saurait suffire. Il convient plutôt de parler d’un « esprit » du collage, recouvrant des procédés d’intégration, de déformation, de confrontation d’éléments étrangers propres à chaque activité artistique.
Aussi les chapitres successifs de cet ouvrage sont-ils consacrés, non seulement aux arts plastiques, mais également à la musique, à l’écriture littéraire, au cinéma et à l’architecture.
Au-delà des aspects techniques, il s’est avéré nécessaire d’analyser, témoignages et œuvres à l’appui, les attitudes qui président aux projets faisant appel à cet « esprit du collage » dans chacun des arts concernés, que ces attitudes soient critiques et teintées d’ironie, qu’elles mettent en cause le regard…

Édition Minerve 2010 – Chez Amazon


# Bosseur
…ça de mémoire
Entretiens avec Radosveta Bruzaud

cadememoire

Présentation de l’éditeur
« …un être aussi fin que passionné, aussi inquiet et habité d’interrogations, multiples et fondamentales, que disposer à s’engager, fût-ce provisoirement et à titre expérimental, dans une foule de démarches prospectives, tout aussi préoccupé de réflexion esthétique (…) que de productions autant que possible à contre-courant des opinions et des diktats dominants…»

Henri Pousseur

 

 

Édition Millénaire III 2008 – Chez Amazon


» La Musique du XXème Siècle
à la croisée des arts

minerve

Présentation de l’éditeur
Quelles peuvent être les modalités d’échange entre la musique et les autres disciplines artistiques tout au long de ces dernières décennies ? Évoquant tour à tour les domaines de la littérature, de la danse, du cinéma, de l’architecture, des arts plastiques, l’auteur avance des hypothèses de réflexion sur les démarches interdisciplinaires qui n’ont cessé de se multiplier au XXe siècle…
Sont également mise en évidence les passerelles entre la musique et des genres qui peuvent paraître contigus (la poésie sonore, la création radiophonique), ou bien encore la musicalité émanant de l’œuvre d’écrivains comme Michel Butor et Thomas Bernhard.
L’éclatement des catégories concerne aussi le domaine musical de l’intérieur. C’est pourquoi sont abordées les relations entre pratiques savantes et populaires, ainsi que lea problématique de l’improvisation, remettant en question les cloisonnements qui ont longtemps pesé sur la création et la diffusion de la musique.

Édition Minerve 2008 – Chez Amazon


» Musiques contemporaines
Perspectives analytiques (1950-1985)
Avec Pierre Michel

musiques_contemporaines

Présentation de l’éditeur
Cet ouvrage est centré sur un ensemble d’œuvres de compositeurs qui ont été déterminants pour la pensée musicale après la Seconde Guerre mondiale : Berio, Boucourechliev, Boulez, Cage, Carter, Dallapiccola, Dutilleux, Feldman, Kagel, Kurtag, Ligeti, Lutoslawski, Nono, Ohana, Penderecki, Pousseur, Stockhausen, Takemitsu, Xenakis, Zimmermann. Dans ce but, une trentaine de partitions a été regroupée autour de thématiques générales : le sérialisme et ses conséquences, la fixité de l’écriture en question, les nouvelles expressions vocales, le rythme…Il s’agit d’avancer des pistes de lecture permettant d’approcher chaque partition selon l’angle le plus approprié, en s’appuyant sur les prises de position et les informations fournies par les compositeurs eux-même…

Édition Minerve 2007 – Chez Amazon


» Histoire de la notation
de l’époque baroque à nos jours
Avec Sylvie Bouissou & Christian Goubault

histoire_notation

Présentation de l’éditeur
À travers cet ouvrage se raconte l’histoire du long fleuve « non tranquille » qu’est la notation musicale et se discutent les enjeux de sa stabilisation, de sa remise en cause et de la naissance de nouveaux principes de transcriptions.
Les auteurs ont interrogé les sources pour comprendre comment la « notation moderne » a dû se construire parallèlement à la survivance de l’écriture proportionnelle de la Renaissance, des tablatures et d’autres conventions archaïsantes ; comment au-delà de la nécessité d’un « universalisme » rassurant qui émerge vers 1750 à une identité nationale culturelle…

Édition Minerve 2005 – Chez Amazon


» Révolutions Musicales
la musique contemporaine depuis 1945
Avec Dominique Bosseur

revolutions

Présentation de l’éditeur
Du sérialisme à l’électroacoustique en passant par la musique concrète, l’œuvre mobile, le théâtre musical ou la musique répétitive, un panorama richement documenté des tendances et des recherches de la création contemporaine.

 

 

 

Édition Minerve 1986/2000 – Chez Amazon


» Du son au signe
Histoire de la notation musicale

du signe au son

Présentation de l’éditeur
Tout au long de l’histoire de la musique occidentale, la notation n’a jamais cessé d’évoluer, épousant, devançant même parfois, ses mutations successives.
Le solfège, qui est souvent considéré comme un fait acquis, est la conséquence de nombreux tâtonnements.
Et, pour ce qui est de la musique de notre temps, il a aussi montré ses limites, ne s’appliquant qu’à une zone relativement limitée de l’univers sonore. En fait, selon qu’il concerne telle ou telle propriété du son, chaque signe a son histoire, et chaque état de la notation témoigne des préoccupations des compositeurs à une époque donnée. Que l’on soit ou non familier avec les principes de l’écriture musicale, on peut difficilement rester insensible à l’attrait plastique de toutes ces partitions, manuscrites ou imprimées, car même si l’on n’en saisit pas les codes de référence, elles portent l’empreinte de gestes et de rythmes qui s’imposent d’emblée sur un plan visuel.

Édition Alternative 2005 – Chez Amazon


» Vocabulaire de la Musique Contemporaine

vocabulaire

Présentation de l’éditeur
« Acousmatique », « hétérophonie », « musique concrète », « stochastique »…, voici un répertoire alphabétique des termes clés se rapportant à la théorie et à la pratique de la musique de ce siècle. Un commentaire clair et rigoureux cerne les notions évoquées et fournit à l’appui près de deux cents définitions parmi les plus pertinentes données par des compositeurs et des musicologues contemporains.
Des renvois, un tableau chronologique, un index facilitent le parcours des nouvelles conceptions introduites par les créateurs.
Pratique et richement informé, ce Vocabulaire constitue ainsi un commode instrument de travail, en même temps qu’un panorama vivant des tendances de la musique d’aujourd’hui.

Édition Minerve 1996/2013 – Chez Amazon


» Le Son et le Visuel

le son et le visuel

Divers essais et entretiens sur les relations d’échange qu’entretient la musique avec le phénomène visuel. Analyse de l’œuvre du compositeur John Cage, qui a eu un effet libérateur sur l’ensemble des pratiques artistiques en relation avec la musique. – Services Documentaires Multimédia –

 

 

 

 

Éditions Dis-Voir


» Musique et Arts Plastiques – Interactions au XXe siècle

vocabulaire plastique 2

Présentation de l’éditeur
Tout au long du 20ème siècle, peintres et musiciens ont multiplié des formes d’échanges qui vont bien au-delà des parallélismes auxquels ont été trop souvent réduites les relations entre disciplines artistiques.À cet égard, les expérimentations menées par les futuristes et les dadaïstes au début du siècle, de même que les démarches de Kandinsky, de Klee ou de Mondrian, ont constitué de précieux catalyseurs pour les artistes qui souhaitaient dépasser les catégories conventionnelles.
Ainsi, le temps va devenir une composante concrète d’un travail plastique. L’espace prend place comme une dimension à part entière d’un projet musical. Un objet sonore est envisagé sous le double aspect de son apparence visuelle et de ses conséquences acoustiques. Les nouvelles technologies elles-mêmes se situent au croisement de différents modes d’expression. Autant de manières de questionner un art par un autre et de conduire à de fertiles débats d’idées.

Éditions Minerve 1998 – Chez Amazon


» Vocabulaire des Arts plastiques du XXe siècle

vocabulaire plastique

Présentation de l’éditeur
 » All-over « ,  » dripping « ,  » mobile « ,  » performance « ,  » ready-made « … voici un répertoire alphabétique des termes clés se rapportant à la théorie et à la pratique des arts plastiques de ce siècle. Des commentaires clairs et rigoureux cernent les notions évoquées et introduisent un ensemble de citations d’artistes et de critiques choisies pour leur pertinence et leur aptitude à refléter des angles d’approche aussi diversifiés que possible. Des renvois, plusieurs index, ainsi qu’un large éventail d’illustrations, facilitent le parcours des nouvelles conceptions esthétiques avancées par les créateurs. Pratique et richement informé, ce Vocabulaire constitue ainsi à la fois un instrument de travail commode et une invitation à explorer, dans leurs multiples facettes, les tendances des arts plastiques de notre époque.

Éditions Minerve 1999 – Chez Amazon


» La Plume
    avec Pierre Alechinsky

la-plume

Présentation de l’éditeur
Le livre-partition La plume est un des éléments d’un projet entrepris en Ardèche à partir de 1990. Au moment de la conception d’un disque qui devait témoigner de différentes interventions organisées à Privas et à Lyon, j’ai imaginé que le peintre Pierre Alechinsky pourrait concevoir un contrepoint plastique. Nous avons par ailleurs pensé qu’il serait intéressant d’intégrer aux enregistrements déjà réalisés avec les groupes d’enfants des séquences avec des musiciens amateurs. L’idée de travailler avec une fanfare ou un orchestre d’harmonie est en partie venue de la tradition encore très vivante de tels ensembles en Ardèche, en particulier depuis le début du siècle…

Éditions Actes Sud 1999 – Chez Amazon


» Le temps de le prendre

letemps

Présentation de l’éditeur
Le livre-partition Le temps de le prendre rassemble les scénarios musicaux que Jean-Yves Bosseur écrit depuis une trentaine d’années sous formes de textes; la transmission de telles partitions ne passe donc pas par l’intermédiaire de l’écriture musicale traditionnelle, de nature essentiellement symbolique; J.-Y. Bosseur souhaitait en effet expérimenter des processus d’action et de réaction sonores qui ne nécessitent pas un autre système de signes que celui dont on se sert pour parler ou écrire; à la manière d’un journal, ce recueil s’est développé et ramifié au fil de ses versions successives et des apports de ses différents interprètes. Certains textes-partitions ont donné lieu à des réalisations en concert, d’autres ont été conçus à des fins pédagogiques, d’autres encore sont liés à des projets radiophoniques ou théâtro-musicaux.

Éditions Kimé 1997 – Chez Amazon


» Morton Feldman, Écrits et Paroles
Monographie de Jean-Yves Bosseur

feldmann

Présentation de l’éditeur
Morton Feldman (1926-1987) occupe une situation tout à fait singulière dans la création musicale contemporaine américaine. Délibérément à l’écart des modes et systèmes d’écriture développés à partir des années cinquante, il se fraye un chemin qui le conduit à sonder toujours plus en profondeur la dimension contemplative de l’écoute et appréhender la fluidité temporelle inhérente au phénomène musical.
Publier les écrits d’un compositeur tel que Morton Feldman, figure insolite de la création musicale contemporaine, relève d’une gageure à laquelle nous avons adhéré avec bonheur et enthousiasme. Il nous a semblé necessaire de publier des textes qui représent, non seulement un lieu de confrontation entre notamment la musique et les arts plastiques, mais une forme de soliloque dans laquelle on perçoit des préocupations que plusieurs générations d’artistes ont partagées…

Éditions L’Harmattan 1998 | Nouvelle édition 2008 : Les Presses du réel – Chez Amazon


» Chansons de gestes – Musique et caligraphie – Claude Melin

chansons

Présentation de l’éditeur
Les calligraphie de Claude Melin mêlent intiment le geste à la musique, elle appellent à suivre l’auteur dans ses séjours au Maghreb, en Chine… à se laisser imprégner par les chants des Berbères du Haut-Atlas, les musiques arabo-andalouses ou les transcriptions pour clavecins par Scott Ross de Jean-Philippe Rameau. L’œuvre alors trouve son sens et son rythme. Ses « Opus » forment une sorte de partition compacte où la succession des traits denses est interrompue par un geste, qui donne soudain l’ampleur et le délié d’où naîtra la musicalité. La main libérée de toute contrainte trouve de nouvelles formes de calligraphies qui se traduisent par les « Chansons de gestes » et les « Traits de plume » donts certains s’apparentent souvent à des formes d’instruments à cordes. Claude Melin, fasciné par toutes les formes d’écritures, nous donne à voir dans ses « Voyages » les traces recueillies lors de ses séjours dans différents pays du monde. Il invite nos regards à un voyage à travers son œuvre.

Éditions Alternatives 1998


» John Cage

cage

Présentation de l’éditeur
L’œuvre de John Cage restera sans doute longtemps un défi lancé au monde musical et à ses conventions. Sa démarche a été trop souvent caricaturée, réduite à une simple provocation. En réalité, elle manifeste l’émergence d’un authentique esprit musical, inséparable d’une philosophie de la vie ou s’interpénètrent l’art et le quotidien. Inventeur du « piano préparé, Cage est aussi l’initiateeur de courants artistiques majeurs de l’après-guerre et de forme d’expression comme le « happening », la « performance », les installations multimédia, etc.
Nous ne connaissons en définitive qu’assez peu de choses de cette œuvre polymorphe orientée tantôt vers la musique, tantôt vers la poésie ou les arts graphiques. Son extrême diversité implique un véritable dépassement des catégories artistiques. Cage n’était pas l’homme de la prise de pouvoir sur les gens ou les sons. Sans en avoir l’air, sans vouloir rien imposer, il nous a appris à écouter, à être disponible à ce qui nous entoure, par-delà nos goûts et nos a priori culturels.
À une époque où l’on n’en finit pas de perpétrer le vieux mythe néo-romantique de l’Artiste et la sacralisation de l’Œuvre d’art, le vrai scandale Cage réside peut-être bien là.

Éditions Minerve 1993/2000 – Chez Amazon


» Musique et Beaux-Arts – De l’Antiquité à nos jours

musique-ba

Présentation de l’éditeur
Depuis des siècles en Occident, peintres et musiciens s’observent et tentent inlassablement d’interroger un art par un autre. S’agit-il de résoudre l’apparente antinomie de l’espace et du temps ? De dépasser les limitations de chaque mode d’expression ?
Parce qu’il ne cesse de faire problème, le rapport entre musique et peinture apparaît comme une source particulièrement féconde d’interrogation créatrice. Sont successivement envisagés ici la dimension mythologique, les symboles et allégories du monde chrétien, les équivalences sensorielles qui conduiront à la recherche de la synesthésie, l’intérêt des peintres comme Delacroix ou Fantin-Latour pour certains compositeurs, aussi bien que le regard porté sur la peinture par Liszt, Debussy ou Satie. Un des buts de ce travail était de mettre en valeur la démarches d’artiste qui ont engagés des dialogues effectifs avec un autre domaine, à travers leur réflexion ou leur création, et se sont exprimés à ce propos dans des écrits théoriques ou dans leur correspondance.

Éditions Minerve 1999 – Chez Amazon


» Le paradigme musical d’Albert Ayme

ayme

Présentation de l’éditeur
« Ma préoccupation fondamentale : la possession du temps. De là, ces variations, ces séries, ces paradigmes, œuvres sans fin, conjurations dérisoires de la mort. » (A. Ayme)
Présenté sous forme de variations, le projet d’inscrire la temporalité à différents niveaux du processus de création se concrétise chez A. Ayme selon plusieurs modalités : métamorphose d’une forme unique dans les Seize et une Variations (1963), dynamique de la transition du singulier au pluriel, du monodique au polyphonique, éclaircie de l’intervalle chromatique par le passage des couleurs dans les Paradigmes, altérations à travers la trace et l’empreinte dans la Suite des trois mémoires et le Blason d’un peintre, etc…Dans chaque cas, le spectateur se trouve confronté à des sortes de partitions mobiles appelant des modes d’approche et trajets multiples, défiant l’identique, la simple répétition. Ces multiples incidences du phénomène musical sur l’œuvre plastique d’Albert Ayme sont ainsi analysées dans cet ouvrage, illustrations à l’appui.

Éditions Traversière 1986 – Chez Amazon


» Musique passion d’artistes

skira

Présentation de l’éditeur
Pour révéler efficacement les liens qui, dès l’Antiquité, ont uni les peintres à la musique, il fallait la passion d’un regard à la fois avide de connaissances et exigeant dans son analyse. C’est chose faite avec la présente approche de Jean-yves Bosseur, compositeur fasciné depuis toujours par la possible mise en images des formes musicales.
Si le domaine musical a toujours constitué une source d’inspiration précieuse pour les peintres, il s’agissait de reconsidérer sous un angle neuf le bien-fondé de ce vieux rêve de fusion entre l’œil et l’oreille, entre temps et espace, qui renaît avec plus ou moins de vigueur selon les époques.
Cette ouvrage dépasse largement les tentatives d’analogies connues jusqu’ici, pour dévoiler avec conviction la permanence d’un puissant désir, dans l’art occidental tout entier, de briser les frontières trop étanches entre les pratiques et les catégories artistique; à tout moment l’auteur découvre des échos inédits entre peinture et musique, jette de nouveaux ponts et stimule avec force l’imaginaire dans le domaine pourtant si cloisonné de la perception…

Éditions Skira 1986 – Chez Amazon

» L’oeuvre ouverte d’un art à l’autre (Minerve)

» Jan Voss, kaléidoscope rétrospectif (Lelong)

» Moment’s notice (sur Daniel Humair) (Delatour)

 

» petites vacheries entre musiciens (Minerve/fluide glacial) avec Christian Binet

cover-binet

 

Création avec Anne-marie Minella, en 2014, du site artsbretagneaujourdhui.fr consacré aux arts plastiques contemporains en Bretagne, ainsi qu’à la céramique.